• العربية
  • English
  • Deutsch

Equipe Nationale De La Communication Externe - Yémen

  • العربية
  • English
  • Deutsch

LES VIOLATIONS ET LES CRIMES – Janvier 2022

  1. En janvier, les avions de la coalition dirigée par les États-Unis, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont lancé plus de 2010 frappes aériennes sur diverses provinces de la République, dont la plupart dans la province de Marib (932 raids), Shabwa (591 raids) et Saada (115 raids). Par leurs forces militaires et leurs mercenaires, les pays de la coalition ont également bombardé les quartiers résidentiels avec des balles et des roquettes estimées à plus de 5314 calibres et 2890 roquettes. La plupart des bombardements ont été lancés vers les provinces de Saada et de Hodeïda, frappant les lieux peuplés, fermes et maisons des citoyens avec plus de 31 bombes à fragmentation,
  2. Les avions des pays d’agression et leurs milices, basés dans la région de la côte ouest du gouvernorat de Hodeïda, continuent de violer la convention de Stockholm. Des violations ont été enregistrées pour ce mois-ci, estimées à plus de 6 685 violations réparties entre raids aériens, survols intenses, tirs d’artillerie, fusillades, création des fortifications et mouvements d’infiltration.
  3. Le 21 janvier 2022, des avions de combat de la coalition dirigée par les États-Unis, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont ciblé les bâtiments de la prison de réserve, dans le gouvernorat de Saada, avec trois raids dont les bombes utilisées étaient de fabrication américaine. Chaque bombe (type GBU-12 Paveway II) pèse 500 livres. Les frappes ont détruit les salles de prison sur la tête des détenus, tuant 92 prisonniers et blessant grièvement plus de 236 autres.

Close